Nouvelle année… nouveau démarrage !

Journal de bord

 

… Et une 2022ème pleine de bonheur et d’essentiels de la part de tout l’équipage de Kanaga…!

À ceux et celles qui ont lu nos livres, nos écrits disent juste : vivre en bateau c’est aussi se heurter à des problématiques, certes, de navigations, mais surtout… techniques ! C’est donc soulagés d’avoir trouvé une solution à nos déboires mécaniques et les mains pleines de cambouis que nous vous souhaitons une très belle 2022ème !!!

« Moi j’aime la randonnée. Quand les chaussures tombent en panne, c’est soit le lacet qui a craqué, soit la semelle qui se décolle. Et ça je peux le réparer… » Voilà à peu près les pensées qui venaient se glisser subrepticement dans ma tête.
« Ouf, j’ai échappé à l’atoll perfide et dangereux, le road trip dans les îles hautes avec cascades et abondance de fruits c’est pas plus mal ! » se disait l’éminence…
«  Marre marre, moi j’aime tourner la clé et que ça fonctionne, à la base je suis un marin, un voileux, pas un mécano REDEBLHJB!! Si au moins réparer le canot permettait de faire des weeling, mais même pas ! »… vociférait le cap’tain Hervé…
«  Alors si je mets le playmobil et la fée réparatrice ici, et la patpatrouille là à gauche de la machine en arrosant le tout de paillettes de licornes, ça devrait redémarrer…. » réfléchissait la moussaillonne.

Bref, le fait est là, alors que Kanaga était paré pour cingler vers les Tuamotu, avec une étape à Papeete, et bien le démarreur a démissionné. Vous savez cette chose qui ne sert pas longtemps mais sans lequel un moteur ne sert à rien. Et pour quitter le lagon de Tahiti avec Kanaga, et naviguer dans les passes des Tuamotu avec notre 38 tonnes, le moteur est nécessaire… Flop. Ben celle là on ne l’avait pas prévue.

Je t’assure doudou, nos problèmes de démarreur, ce n’est pas si grave, la preuve !

Alors, on regarde autour de nous, et on se dit que mieux vaut tomber en panne à Tahiti que dans un atoll perdu. Vient ensuite l’analyse et diagnostic plus ou moins raisonnés : on vend tout et on part naviguer sur le canal du midi ; on change le moteur (ça faudra y passer) ; on vit en kayak ; ou on part pour la quête du graal (enfin du démarreur, modèle qui évidemment n’est pas en stock en Polynésie). Ça fait mal de dire ça mais c’est Google qui va nous faciliter la vie sur ce coup là, pas besoin d’arracher Excalibur à son rocher ou de combattre des dragons : sur internet on trouve des pièces. Reste à faire acheminer cette pièce maîtresse… c’est donc en cours, le père noël est disponible après le 25 décembre, coup de chance ! L’appareillage de Kanaga est estimé pour la mi-janvier vers de nouvelles aventures !

Bureau de rêve pour un océanographe… avis aux intekos !

En attendant l’arrivée du traineau, avec le nouveau démarrage – heu démarreur pardon – nous prenons le temps d’explorer Tahiti… escale souvent réduite, à tort, à l’avitaillement : l’île recèle de lieux magnifiques…
… Et c’est depuis ce bout du monde que nous vous souhaitons un très « bon bout d’an » (sic Bertou)… ou « Boun cap d’an » en occitan (sic Mané) !
…Entre les « bouts » et le « cap » souhaitons que cela vous mène vers de beaux horizons !

Et bien sûr, n’oublions pas la version tahitienne : « Ia Ora na ‘i te matahiti ‘api…! »

Cascades
… et roses de porcelaines pour un parfum d’exotisme en ce début d’année !

À suivre…

Previous
Retrouvailles à Moorea
Next
Kanaga de nouveau aux Tuamotu (après quelques aventures… )!
  • Bonjour de la haute Savoie!
    Tahiti c est pas mal quand même pour démarrer cette nouvelle année.
    Ici temps assez maussade fin d année voir même très arrosée ☔️Et 🥂….
    Meilleurs vœux pour 2022 ..😘😘

  • Ahhhh bonne nouvelle pour le démarreur, j’ai l’impression que cette année 2022 commence bien !
    Merci pour ce poste plein d’humour, malgré les déboires

  • Bonjour,
    en effet, Cr.tte de Cr.tte …
    Cela dit, de notre quotidien moins exotique, nous pourrions également vous dire tous les trucs qui nous empêchent de suivre nos projets à cause de ce « Conardevirus » comme m’ a dit un jour un enfant qui avait mal compris le terme « CORONA VIRUS » … et là pour le coup, le Père noël, il n’a pas l’air d’avoir de solution. Il faudrait bien que les lutins fassent preuve d’un peu plus de créativité !!!
    Bref, en 2022, c’est sur, il faut cultiver la bonne humeur, la résilience… et la vigne !! (ou le houblon suivant les goûts).
    Et comme disait un certain Desmond tutu : « Faites le bien par petits bouts, là où vous êtes. Car ce sont ces petits bouts de bien, une fois assemblés qui transforment le monde ».

  • Oui, Tahiti recèle aussi de jolis trésors! Contente que vous puissiez en profiter malgré la galère technique. Gros bisous et très bonne année depuis les Tuam’ !

  • Meilleurs vœux à vous trois, bonne réparation, c’est vrai que le vélo c’est plus simple mais pour aller aux Tuamutus ‘est pas l’idéal! Profitez bien.

  • Bonne année à vous 😄 en espérant que le Père Noël vous gâtera et vous permettra de repartir à l’aventure !
    Ohlala qu’est ce qu’elle grandit la moussaillonne !!!

  • bloavezh mad du côté de lorient 😉 encore de belles découvertes en ce début d’année
    superbes ces roses de porcelaine et sans épine
    à très vite pour le programme marquises , bises
    LEAB

  • Bloavez mad ! Que Saint Tofer , patron de la mécanique vieillissante vous accompagne! Gros bisous et à bientôt
    Paolo et Phil

  • Happy new year à toute la famille et l’équipage. Je vous souhaite le meilleur et encore plus. 😘😘😘😘

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.

Suivez Kanaga !

...en recevant gratuitement la Newsletter rédigée par votre dévouée scribe.

Rejoignez les 1 035 autres abonnés