Un été celte pour Kanaga : par ici le programme !

Journal de bord
Le Fastnet Rock…

Alors que Kanaga n’a toujours pas levé le masque sur son identité (vous trépignez chers followers, mais patience d’ici 15 jours le mystère ne sera plus…), ses nouveaux propriétaires ont déjà concocté un programme de navigation aux p’tits oignons…Enfin, plutôt à la crème fraîche puisque notre histoire commune va commencer dans la verte Normandie que nous voulions revoir. En juin, nous allons investir les lieux, rencontrer Kanaga et lui faire une beauté : carénage, grand ménage et aménageage du bateau en y mettant notre touche personnelle.

Ensuite, il sera l’heure de mettre les voiles…et de rajouter une pincée de celte dans le périple estival.

Nous vous proposons de vous embarquer vers le Sud-Ouest de l’Irlande. Pour nous y rendre, nous passerons par les Anglo-Normandes, le Nord Bretagne et les îles Scilly. Arrivés sur les côtes de l’Eire, nous prendrons le temps de caboter d’une crique à l’autre, de passer le Fastnet tranquillement, contrairement à la coutume, et de longer les falaises du Kerry.

A ceux qui pensent qu’il est compliqué, voire impossible d’embarquer à bord de Kanaga, soyez rassurés, la cérémonie d’intronisation est relativement simple : traverser la Manche à pieds secs tout en jouant un morceau de violon inédit ou en effectuant une danse traditionnelle irlandaise. Rajoutons qu’une clause particulière sera demandée aux équipiers de ce voyage-ci : maîtriser le gaélique qui sera la langue du bord. Des prédispositions à la chasse aux moutons seront appréciées, tout comme une agilité à manier les aiguilles à tricoter – les bêtes à laine prendront moins de place sous forme de pulls.

Oh les beaux pulls…

Passé ces détails, rappelons qu’à bord tout le monde est bienvenu : jeunes et moins jeunes, marins et non-marins, moutons et non-moutons. L’esprit de Kanaga c’est la mixité pour des aventures qui se veulent avant tout être des aventures humaines.

Que vous viviez une semaine ou un mois à bord, vous aurez le plaisir de vous réveiller tous les jours en admirant un paysage différent depuis le cockpit. Entre deux étapes, les choix d’escales se font collectivement laissant suivant les affinités plus de place à la ballade -irlandaise of course- , à la navigation…ou tout simplement à la vie du bord !

Viendra le moment où il nous faudra quitter les côtes de l’Irlande pour revenir vers la Bretagne à la fin de l’été pour clore ce cercle celtique…

Pour les détails, c’est par ici : http://kanaga.fr/embarquez/

A suivre !

Previous
Dessine-moi un bateau…
Next
Quand Kanaga tombe le masque…

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez Kanaga !

...en recevant gratuitement la Newsletter rédigée par votre dévouée scribe.

Rejoignez les 614 autres abonnés