Billet Marquisien…

Journal de bord
DSC01284
Sur la route d’Akaapa, au Nord de Nuku Hiva

Après un mois et demi durant lequel Kanaga a fait sagement pousser des algues sur sa coque dans la magnifique baie de Taipivaï, nous avons de nouveau le droit de nous déplacer d’une baie à l’autre, tant que nous restons sur l’île de Nuku Hiva. Quelques nouvelles de la Fenua Enata.

Les Marquisiens sont chanceux pour l’instant car ils sont passés à travers les mailles de celui qui occupe tous les esprits depuis quelques mois, le coronavirus. Ici pas un seul cas signalé, et 60 à Tahiti, chiffre qui n’augmente pas depuis quelques temps.

La Polynésie française comprend 5 archipels : les Marquises, terres les plus éloignées de tout continent, les Tuamotu, La Société, les Australes et les Gambiers…

Un territoire grand comme l’Europe sur lequel s’étendent des îles et atolls confettis, radeaux plus ou moins habitables colonisés par les peuples du Sud-Est Asiatique arrivés en pirogue il y a quelques milliers d’années.

Un peu moins de 300 000 habitants occupent aujourd’hui l’ensemble de la Polynésie, dont 9000 environ aux Marquises. L’isolement et l’insularité sont parfois une faiblesse, mais en cette période, c’est sans doute ce qui – jusqu’à ce jour – ont préservé la population.

Depuis deux mois, la circulation inter-îles et inter-archipels est interdite, ceci afin de protéger au maximum les habitants. Pour autant, notre sort marquisien est heureux puisque depuis déjà 2 semaines, nous pouvons circuler à l’intérieur des îles librement.

DSC01268
La descente vers la baie d’Hatiheu, au Nord, est impressionnante…en contrebas, le village.

Nous ne le répèterons pas assez, mais la gentillesse des locaux n’est pas une légende.

Pour rappel, le peuple marquisien a failli s’éteindre au début du XXème siècle, entre autre à cause des maladies véhiculées par les marins du monde entier qui faisaient escale ici. C’était hier. On sent, notamment chez les anciens, la peur présente avec la pandémie actuelle. Tous sont bien conscients que si les archipels étaient frappés, il n’y aurait pas d’infrastructures pour soigner les populations, très à risque (beaucoup de cas de diabète et obésité). Pour les Marquises, les équipes médicales ont bossé d’arrache-pied pour mettre en place 5 postes de réa – contre un seul il y a deux mois.

Pourtant, nous sommes ébahis par les échanges auxquels chaque rencontre donne lieu, nous avons beau être des voyageurs de passage, nous bénéficions de beaucoup de sollicitude de la part des Marquisiens. Et il n’est pas rare que les conversations se terminent par le don d’un carton de fruits délicieux récupérés au Faa’ Pou (les jardins locaux).

DSC00648
Les fameux « sanglichons »…ceux-là ne sont pas bien farouches !!

Depuis 15 jours donc ils ont pu reprendre officiellement la chasse et la pêche, activités ici essentielles et garantes d’une autonomie alimentaire, à condition de manger local ! Chêvres sauvages, sanglichons et volailles sont les gibiers potentiels…

Les 100 bateaux de la baie de Taiohae, commencent donc petit à petit à remettre les voiles, pour aller dans les baies voisines…guettant le feu vert pour changer d’île, puis d’archipel. Difficile de savoir combien de temps cela va prendre, nous devrions en savoir plus d’ici quelques jours.

Le programme de Kanaga, lui, vous vous en doutez, est en stand-by jusqu’à nouvel ordre !

DSC01277
Hatiheu…
DSC01309
Vous êtes bien aux Marquises et non dans la forêt landaise…!

En attendant, l’exploration de l’intérieur de Nuku Hiva est à l’image de sa côte : sauvage, variée, et majestueuse. Si le centre est un plateau couvert en partie de conifères où l’on voit paître des vaches et des chevaux, comparable à certains piémonts des latitudes tempérées, la partie Ouest est une succession de vallées acérées recouvertes d’une végétation dense et tropicale au milieu de laquelle on entraperçoit des cascades et des forêts de fougères arborescentes, le Nord offre une côte plus sèche, mais tout aussi déchiquetée que le sud, et l’Est des canyons qui s’étendent à perte de vue…

DSC01270
Une ancienne Tohua restaurée…

 

DSC01272
L’un des gardiens des lieux !

Les vestiges archéologiques, émouvants, nombreux, et répartis dans les vallées nous permettent de nous remémorer qu’ils ont été plus de 20 000 habitants juste sur Nuku Hiva (sans doute quelques 80 000 pour tout l’archipel).

Aujourd’hui, les quelques 3000 habitants de l’île sont répartis dans les principaux villages situés près des côtes, à l’exception de quelques rares cabanes dispersées ici et là. La route qui permet de sillonner l’île offre au regard un monde végétal et montagneux où il semble évident qu’aucun être humain n’ait jamais mis les pieds.

DSC01320
Comme à l’aube du monde..

Alors que les nuages laissent peu à peu apparaître une forêt inextricable, une atmosphère d’aube du monde nous envoûte… quoi de plus fort que de tels spectacles pour rappeler notre condition de simples humains ?

À suivre…

Previous
Après trois semaines de traversée immobile…
Next
Pénurie d’équipiers pour nous… de lectures pour vous ?
  • Merci pour la qualité des images et du texte, qui égaient notre confinement et notre vie franciliens

  • Olà vous trois du bout du monde ,
    merci pour les mots , les photos qui nous emportent bien loin du monde masqué actuel,
    vive vos aventures , vos rencontres si vraies
    Caremba , là c’est râté , mais pour sûr, on se reverra bien vite à bord
    l’équipier babord avant , vous envoie la bise
    bernard

  • Bonjour les kanagien(ne)s , une fois de plus un grand merci pour ce que vous nous faites découvrir par procuration ! La sortie du confinement ( qui eut cru que ce mot serait l’un des plus prononcé en ce moment …. avec distanciation ou gestes barrière !!! … tout ce qui éloignent les humains les uns des autres ) n’étant pas exactement le monde rêvé, cette missive de tout  » là-bas » est une belle bouffée de poésie et d’espoir sur le genre humain !
    Christian

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.

Suivez Kanaga !

...en recevant gratuitement la Newsletter rédigée par votre dévouée scribe.

Rejoignez les 1 147 autres abonnés